Commune de Saint-Gilles

Histoire

Créé en 1216, le village maraîcher d’Obbrussel devient une commune autonome en 1795. Du village, avec moins de 5.000 habitants en 1850, la ruralité disparaît en quelques décennies pour laisser place à la ville et ses 51.000 habitants en 1900, nombre qu’elle possède toujours aujourd’hui. Avec ses 140 nationalités et forte de ses diversités sociales et culturelles, Saint-Gilles est une des communes les plus attractives de la Région de Bruxelles-Capitale.

Le service Archives et Stratégie numérique de l’Administration communale a été créé en 2015. Auparavant les archives étaient gérées par chaque service. Un archiviste a néanmoins probablement œuvré entre 1880 et 1920 au sein de l’Administration. Sont d’ailleurs conservés au sein des plans préparatoires à la création d’un nouvel l’Hôtel de Ville les futurs emplacements dédiés aux archives. On retrouve également des traces de son action via les fardes entourant certains dossiers. Ce service était situé, comme aujourd’hui, au sein du département des Affaires Générales.

Collections

Le service Archives et Stratégie numérique conserve une importante partie des documents reçus et/ou produits dans le cadre des missions exercées par une administration publique locale : travaux publics, hygiène, enseignement, etc. Il n’est en revanche pas le dépositaire des registres d’Etat-Civil et de Population ni des permis d’urbanisme pour lesquels il faut directement s’adresser auprès des services concernés via etatcivil.1060@stgilles.irisnet.be, population.1060@stgilles.irisnet.be ou urbanisme.1060@stgilles.irisnet.be. Il possède également quelques fonds privés, d’anciens bourgmestres notamment. Une partie des archives conservées est déjà inventoriée et est accessible en ligne via le site web qui est régulièrement mis à jour. Parmi eux, certains fonds présentent un intérêt particulier, comme les visites protocolaires qui ont eu lieu sur le territoire saint-gillois à l’époque où les visites des personnalités étrangères débutaient par leur arrivée en Gare du Midi.

Le service des archives de Saint-Gilles possède également un fonds photographique quasiment intégralement numérisé ainsi qu’un fonds très intéressant relatif à l’urbanisation du territoire de la commune de Saint- Gilles, dans lequel les amateurs des projets architecturaux du début  du  XXème siècle trouveront quelques pépites. Le service Archives et Stratégie numérique a également ouvert une partie des archives concernant les festivités communales, dans lesquelles on retrouve un grand nombre d’affiches mais également de photographies. Les personnes intéressées par les conflits mondiaux pourront également, sous réserve des conditions d’accès liés à la vie privée, accéder aux archives de la constitution de la Pelouse d’Honneur, de la Défense Aérienne Passive ainsi que de la Milice.

 

 

Le service conserve également les plans d’alignement, les archives des bâtiments démolis et les dossiers clôturés liés à l’organisation et à l’aménagement du territoire saint-gillois, notamment les archives liées à la mise en œuvre des réseaux de transports sur le territoire saint-gillois, les grands travaux comme le voûtement de la Senne ou le percement de certaines artères ainsi que le déploiement des canalisations d’égouts. Une grande partie de ces archives est par ailleurs inventoriée et disponible en ligne.

 

 

Gestion, conservation et numérisation des archives

Le service a  entrepris de recenser une grande partie des documents et des données conservées par l’Administration communale, que ce soit tant au sein des dépôts d’archives qu’au sein des antennes de quartier ou encore des écoles et équipements sportifs. Fort de cette analyse, il a créé un tableau de gestion général pour l’ensemble de l’institution et fixé les priorités en termes d’ouverture à la recherche. Il a également entrepris une vaste campagne de destruction des documents obsolètes et non destinés à une conservation pérenne conformément aux directives établies par les Archives de l’Etat. Ce travail a également été rendu possible grâce aux volontés conjointes des autres services communaux ainsi que du Collège des Bourgmestre et Echevins qui a notamment équipé le service Archives et Stratégie numérique en rayonnages, en matériel de conservation et en équipement de restauration. Le Collège a  également veillé à ce que le service puisse bénéficier d’outils logiciels nécessaires à la mise en œuvre d’une gouvernance de l’information.

 

 

Valorisation des collections

Le service actuel travaille sur deux processus majeurs. L’un concerne la gestion de l’information et l’accompagnement de l’Administration communale dans sa transition numérique afin de veiller à la pérennisation des archives de demain. L’autre concerne l’ouverture à la recherche, la valorisation des fonds et la communication des documents au citoyen. La commune est à l’initiative d’un groupe de travail interdisciplinaire, le GTi Transition Numérique, mais également du portail culturel « ArchivIris ».

La commune de Saint-Gilles planche également sur la mise en ligne de données culturelles issues des fonds d’archives via l’Open Data régional comme, par exemple, la liste des disparus au front lors de la Première guerre mondiale. Le service publie par ailleurs sur son site web un document tous les mois concernant une pièce exceptionnelle.

Documentation et autres dépôts d’archives

Saint-Gilles dispose d’un cercle d’histoire locale qui conserve également certaines archives privées notamment des cercles et sociétés ainsi que des bourgmestres. Pour tout contact avec le cercle d’Histoire veuillez consulter le site de l’Administration communale.

Bibliographie sélective

  • BERNIER F., Monographie de la Commune de Saint-Gilles-Lez-Bruxelles, Bruxelles, 1904.
  • Saint-Gilles, huit siècles d’histoire 1216-2016, Bruxelles, Mardaga, 2016.
  • Vie économique à Saint-Gilles, des origines à demain, Syndicat d’initiative de Saint- Gilles, Saint-Gilles, 1992.

Informations supplémentaires

Administration communale de Saint-Gilles (Service des Archives) © Tous droits réservés