Artistes locaux

Emile Bouillot et l’école des arts d’Ixelles | Emile Bouillot en de kunstschool van Elsene

Ixelles : son musée, ses galeries d’art, ses ateliers d’artiste, … et son école des arts. C’est grâce à des subsides de la province et de l’État que le Conseil communal décide la création, le 30 juin 1863, de ce qui s’appelle alors l’ « École de dessin et de modelage », premier établissement du… Lire la suite Emile Bouillot et l’école des arts d’Ixelles | Emile Bouillot en de kunstschool van Elsene

Artistes locaux

Camille Lemonnier

« Une fraîcheur monta de la terre et tout à coup le silence de la nuit fut rompu. Un accord lent, sourd, sortit de l’horizon, courut sur le bois, traîna de proche en proche, puis mourut dans un froissement de jeunes feuilles : l’énorme silence recommença. Il y eut alors dans l’air comme une volonté de s’anéantir… Lire la suite Camille Lemonnier

Artistes locaux

Les sculpteurs ixellois | De Elsense beeldhouwers

Bourré, Cattier, Herbays, Rau, Samuel, Meunier, Wiertz, Dutrieux, Samain, … au panthéon des Ixellois célèbres, nombreux sont les sculpteurs et autres statuaires. Le faubourg d’Ixelles héberge en effet depuis près de deux siècles une intense activité culturelle et artistique. Mais si on connait bien les illustres auteurs qui sont passés par Ixelles – dont Michel… Lire la suite Les sculpteurs ixellois | De Elsense beeldhouwers

Curiosités toponymiques

La rue de l’Arbre bénit : mais où est donc l’arbre tutélaire ? | De Gewijde-Boomstraat: waar staat die boom ?

Au rayon des plus anciennes voies d’Ixelles, on trouve évidemment les chaussées d’Ixelles, de Boondael, d’Etterbeek (devenue chaussée de Wavre) ou encore de Vleurgat. Mais d’autres chemins existaient déjà il y a plusieurs siècles. C’est le cas du chemin de l’Arbre-bénit, dont la plus grande partie du tracé a été reprise par l’actuelle rue du… Lire la suite La rue de l’Arbre bénit : mais où est donc l’arbre tutélaire ? | De Gewijde-Boomstraat: waar staat die boom ?

Curiosités toponymiques

Un petit tour du bastion | Een ritje in de buurt van het bolwerk

Si aujourd’hui, Ixelles est une commune urbaine et animée, il n’en allait pas de même jusqu’au XIXe siècle. Le haut-Ixelles, également appelé Faubourg de Namur, était alors situé en dehors des murailles de la Ville de Bruxelles. Cette localisation extra-muros n’offrait aucune protection aux Ixellois en cas d’attaque ennemie, mais leur permettait également de ne… Lire la suite Un petit tour du bastion | Een ritje in de buurt van het bolwerk

Cités-jardins et logements sociaux

La Cité Volta | De Voltawijk

Trop rarement citée parmi les cités-jardins, probablement à cause de sa taille réduite, la Cité Volta en est toutefois un témoin intéressant, étant d’ailleurs contemporaine d’autres projets tels que le Logis et le Floréal à Boitsfort, ou encore la Cité Kapelleveld à Woluwe-Saint-Lambert. Après l’échec du partenariat-public privé avec Louis Gomand en 1851, la commune… Lire la suite La Cité Volta | De Voltawijk

Les maisons communales bruxelloises

Maison communale d’Ixelles | Gemeentehuis van Elsene

Le Pavillon Malibran est depuis plus de 150 ans l’un des bâtiments emblématiques de la commune d’Ixelles. Maison de campagne cossue à l’origine, il est devenu aujourd’hui le cœur d’un vaste ensemble de bâtiments d’où sont gérées la majorité des affaires communales. Het Malibranpaviljoen is al meer dan 150 jaar een van de meest symbolische… Lire la suite Maison communale d’Ixelles | Gemeentehuis van Elsene

Cités-jardins et logements sociaux

Un essai manqué : la cité ouvrière de Louis Gomand | Een mislukte proef : de arbeiderscité van Louis Gomand

Le XIXe siècle voit la Belgique se doter d’un appareil industriel extrêmement développé pour l’époque. Et si les industries majeures (entre autres les sites miniers et les usines sidérurgiques) sont situées au sud du pays, l’agglomération de Bruxelles dispose elle aussi de petites industries. À Ixelles, on trouve notamment des brasseries, des fabriques de porcelaine… Lire la suite Un essai manqué : la cité ouvrière de Louis Gomand | Een mislukte proef : de arbeiderscité van Louis Gomand

La Première Guerre Mondiale

Ixelles et la mémoire de la Grande Guerre | Elsene en de herdenking van de Groote Oorlog

La Première Guerre mondiale marqua particulièrement les consciences et, au sortir de la guerre, la population éprouve le besoin d’édifier çà et là des lieux de mémoire, pour que personne ne puisse oublier les souffrances de la guerre et le sacrifice des disparus. De Eerste Wereldoorlog liet een bijzonder diepe indruk na en aan het… Lire la suite Ixelles et la mémoire de la Grande Guerre | Elsene en de herdenking van de Groote Oorlog

La Première Guerre Mondiale

Auguste Deprez – Sergent au 10e de ligne | August Deprez – Sergeant van de 10de linieregiment

En 2013, André Deprez fait don à la Commune d’Ixelles d’environ 160 pièces de correspondance échangées par son père et sa mère au cours de la Première Guerre mondiale. Il s’agit d’une source inédite et précieuse dont André Deprez a voulu garantir la conservation, l’accessibilité et la valorisation pour les générations futures, en les confiant… Lire la suite Auguste Deprez – Sergent au 10e de ligne | August Deprez – Sergeant van de 10de linieregiment