Artistes locaux

Léopold Speekaert

Né à Bruxelles, rue Haute, en 1934, Léopold Speekaert connait, de par sa constitution fragile, une enfance choyée. Il retrouve une santé robuste de part sa pratique du sport, notamment le canotage sur le canal de Willebroek. Issu d’une famille nantie, il peut envisager un avenir sans inquiétude et s’adonner pleinement à son art, la… Lire la suite Léopold Speekaert

Cités-jardins et logements sociaux

La cité Combaz-Bosnie | Wijk Combaz-Bosnië

Faisant suite à un accroissement démographique considérable et à la volonté de créer un logement décent pour tous, l’entre-deux-guerres va engendrer un regain d’activité dans le secteur de la construction. Avec la loi du 11 octobre 1919, la situation du logement populaire s’améliore grâce à la création de la Société nationale des habitations à bon… Lire la suite La cité Combaz-Bosnie | Wijk Combaz-Bosnië

L'architecture néoclassique à Bruxelles

Le Royal Skating et l’Aegidium à Saint-Gilles | De Royal Skating en de Aegidium in Sint-Gillis

Royal Skating Classée monument historique en 1955, la Patinoire Royale est construite par l’architecte Gérard Maréchal en 1877. De style néo-classique, ce bâtiment d’aspect industriel est composé d’un vaste hangar rue Veydt, doublé d’un second vers 1905, à front de la rue Faider. D’abord utilisé comme lieu de rassemblement des patineurs à roulettes, il fut… Lire la suite Le Royal Skating et l’Aegidium à Saint-Gilles | De Royal Skating en de Aegidium in Sint-Gillis

La Première Guerre Mondiale

Morts pour la Belgique / Gestorven voor België

  En 1937, une vingtaine de firmes spécialisées sont contactées pour l’exécution de deux plaques commémoratives en bronze destinées à être scellées dans la façade de l’hôtel de ville de Saint-Gilles, vers la cour d’honneur. Chaque plaque devrait pouvoir contenir deux-cent noms. Ne doivent figurer aux mémoriaux que les noms des anciens combattants dont l’acte… Lire la suite Morts pour la Belgique / Gestorven voor België

L'eau dans tous ses états

Une artère sauvée des eaux | Een as die eindelijk van de waterellende verlost was

Au début du XXe siècle, l'égout de la chaussée de Waterloo (partie comprise entre la Barrière et le Parvis de Saint-Gilles) était devenu de section insuffisante pour accueillir sans danger toutes les eaux qui s’y déversaient. De nombreuses plaintes faisaient d’ailleurs état d'inondations des caves de maisons riveraines. Cette situation ne faisait que s’aggraver par… Lire la suite Une artère sauvée des eaux | Een as die eindelijk van de waterellende verlost was

Archives et histoires insolites

Dans l’intimité d’un bourgmestre, Antoine Bréart | Privéspullen van een burgemeester, Antoine Bréart

Né à Loupoigne dans la province de Brabant en 1851, Antoine Bréart s’installe à Saint-Gilles au cours des années 1880. Très impliqué dans l’activité commerciale et politique du faubourg bruxellois, il est élu au conseil communal de Saint-Gilles en 1890, avant d’assurer le mayorat après le décès de Maurice Van Meenen, puis d’être élu bourgmestre en… Lire la suite Dans l’intimité d’un bourgmestre, Antoine Bréart | Privéspullen van een burgemeester, Antoine Bréart